bandeau 3N31

Les parcours

Accompagnement socioprofessionnel

I – les objectifs de l’action


D’une manière générale les parcours proposés, de six mois renouvelables sur une autre période de six mois, permettent aux bénéficiaires engagés en Contrat Unique d'Insertion à 26 heures/hebdomadaire (CUI) :


  • une réadaptation au monde du travail,

  • un engagement vers une voie d’expérience professionnelle et d’accès à une qualification.


II Le contenu et le suivi de l'action


Ils s’opèrent autour de deux axes :


Le suivi personnalisé

 

  • une aide à l’intégration dans la structure et à la compréhension de la culture d’entreprise par la participation à des réunions d’équipe,
  •  un soutien psychologique dans le cadre d’entretiens individuels afin de faciliter la gestion du stress pouvant être occasionné par des difficultés à conjuguer vie professionnelle et vie personnelle ,
  • un repérage et une analyse des besoins personnels en formation pouvant donner lieu à des stages d’alphabétisation, de remise à niveau ou qualifiants,

  • un suivi social effectué en complémentarité et en cohérence avec les autres travailleurs sociaux intervenant auprès de la personne dans le cadre de son parcours,

  • un appui dans les démarches et une mise en réseau avec des partenaires pour répondre à des problèmes d’ordre juridique (endettement, divorce, impôts, litiges…),

  • un suivi emploi réalisé en lien avec les accompagnateurs à l’emploi afin d’élaborer la mise en œuvre du projet professionnel.

  • La formation technique

la production en atelier


tri sélectif, classification des vêtements, responsabilisation par catégorie et par filières d’écoulement de la marchandise (boutique, friperie, chiffon) et l’utilisation des machines impliquant l’entretien et le respect du matériel,

la couture/confection

 retouche, réparation, création de produits, vente

l'application des techniques de vente

implantation des boutiques, accueil de la clientèle, suivi des gammes de produits, tarification, mise en valeur de la marchandise, gestion des stocks, présentation en vitrine et relation clientèle.

III – les moyens de l'entreprise

Moyens financiers

  • subvention de l’Etat DIRECCTE
  • aide à l’accompagnement soutien du Conseil Régional par une aide au fonctionnement
  • aide au tutorat du Conseil Général pour les allocataires du RSA
  • partenariat avec le PLIE/CPA « aide au fonctionnement »

Mensuellement notre structure perçoit de l' ASP les aides liées aux contrats aidés CUI/CAE.


Moyens humains :

  • un directeur,
  • un conseiller d’insertion,
  • un chef d’atelier,
  • une animatrice boutique,
  • une responsable couture.

Moyens matériels :

  • un bureau : PC, imprimante, une ligne téléphonique, une ligne de fax, un photocopieur, internet…
  • une salle de repos : frigo, micro-ondes, cafetière, vaisselle…
  • deux ateliers de production : camion, buanderie, matériel de manutention, machines à laver, séchoir, tables à repasser professionnelles, tables de tri…
  • un atelier de couture : machines à coudre, table de coupe, centrale de repassage, PC...
  • plusieurs boutiques : agencement, enseignes, caisses enregistreuses…à Aix-en-Provence, Gardanne, Pertuis, Venelles, Vitrolles.
          
          
           
          


                       
                       
                                               

IV – Les étapes de l’action d’accompagnement


La réalisation de l’action s’effectue comme suit :


1 - Le recrutement

  • pour l’ensemble du personnel, il porte sur 90 dossiers individuels en moyenne par an, dont 56 bénéficiaires en CUI/CAE sur douze mois,
  • les appels à candidature : contact téléphonique auprès de Pôle Emploi, établissement de la fiche du poste, suivi des candidatures avec Pôle Emploi (par téléphone et par fax),

  • accueil de toutes les personnes qui se présentent individuellement ou envoyées par un accompagnateur à l’emploi ou une structure sociale,

  • pour les embauches, rencontre individuelle dont deux rendez-vous minimum sur nos huits sites respectifs avec le chef de production, l’animatrice boutique et le directeur,

  • sélection : échanges avec le chef de production, l’animatrice boutique, la responsable couture et le directeur,

  • démarches administratives : vérification des situations déclarées (PLIE/RSA/Pôle Emploi), demande d’agrément Pôle Emploi, déclaration d’embauche à l’URSSAF


2 - L’accompagnement interne


  • entretien individuel, écoute, conseil à raison d’un entretien par quinzaine environ par personne,

  • aide aux démarches administratives et pratiques pour le logement la situation financière, la santé, les litiges et les urgences, à la demande du salarié,

  • contact téléphonique régulier et accueil des accompagnateurs à l’emploi individuellement sur les sites (à l’atelier ou dans les sites de vente), un contact / entretien par mois environ,

  • réflexion sur le parcours professionnel, analyse des aptitudes et des compétences : travail individuel et échanges en travail de groupe (fiche d’évaluation),

  • en collaboration avec l’accompagnateur à l’emploi, et après réflexion préparation et montage du plan de formation,

  • recherche sur les métiers, les fonctions, individuellement en se rendant à Pôle Emploi, dans les centres d’information et d’orientation, ou dans la structure même de l’accompagnateur à l’emploi (cette étape peut s’avérer longue pour certaines personnes ayant une idée du projet professionnel éloignée de la réalité, des difficultés intellectuelles et psychologiques, des niveaux d’étude trop bas).


3 - La préparation de réunion

  • réunions internes : réunions d’encadrement afin de coordonner les interventions sociales et professionnelles,

  • réunions externes : participation à des réunions à thème avec différentes structures : la CLI, Pôle Emploi et le PLIE, les structures d’insertion, le Secours Catholique, les services sociaux des mairies… Ce type de réunion doit permettre d’approfondir les connaissances sur les actions menées sur le territoire, d’élaborer de nouveaux outils et en même temps de travailler sur les différents publics.

4 - Le plan individuel de formation

  • la préparation au projet professionnel et la définition des modules,

  • les contacts avec les centres de formation,

  • la prise en charge financière,

  • en cohérence avec les aptitudes et motivations profondes, nous avons élaboré la préparation d’un projet professionnel. Pour ce faire, il y a une recherche sur les métiers (déplacements à Pôle Emploi, les centres d’orientation, les structures d’accueil ou directement chez l’accompagnateur à l’emploi).


5 - De nombreux contacts et rendez-vous à prendre avec les centres de formation

  • recherche en ce qui concerne les prises en charges financières et aides des structures partenaires : PLIE, Conseil Général, Conseil Régional, Pôle emploi, Mission Locale…

6 - La préparation à la sortie

  • établissement de curriculum vitae, préparation aux entretiens (élaboration de questionnaires), conseils de présentation.

L’accompagnement et le tutorat des encadrants par une évaluation professionnelle et une formation technique

V – Les résultats qualitatifs escomptés de l’action :


  • diagnostic rapide et précis des personnes accueillies en recoupement avec le diagnostic des référents sociaux, évaluation professionnelle rapide,

  • régularité des salariés sur le poste de travail,

  • bonne participation au travail d’équipe,

  • épanouissement rapide des personnes accueillies,

  • une autonomie rapide sur le poste de vente dans les boutiques.

En outre, le travail en réseau permet de définir rapidement l’orientation des personnes.

Mentions légales

Raison sociale : Association La Fibre Solidaire

Siège social :  14, rue de La Touloubre-Les Logissons-13770 VENELLES 

Numéro de téléphone :04 42 54 61 14

Nom du directeur de la publication  : Jean-Pierre Gastaud 
Nom de l’hébergeur : yulPa SAS
Adresse : 10 rue de Penthièvre,
75008 Paris, France
SIRET : 82789231600015
© 2017 La fibre solidaire. Conçu par JPG